Mobiliser, souder ou améliorer les relations au sein des équipes

Vous souhaitez engager vos équipes durablement, malgré le peu de temps que vous avez à consacrer à cela

 

Et si vous pouviez dans un même temps améliorer votre performance globale et engager vos collaborateurs durablement ? Dénouer les nœuds de communication dans une équipe ou entre équipe et les motiver intrinsèquement ? Casser les silos entre des équipes radicalement différentes et leur permettre d’innover ? Imaginer le futur aujourd’hui pour faire grandir votre entreprise et faire grandir vos collaborateurs ? Et ce malgré le peu de temps que vous et vos collaborateurs avez à consacrer à cela.

Je vous propose une méthode qui permet d’agir sur la motivation intrinsèque de vos collaborateurs. Sur l’ensemble des leviers d’engagement dans un même temps :

  •  repartager la vision,
  • donner plus de visibilité sur le rôle de chacun,
  • fluidifier la communication et faciliter les relations entre collaborateurs,
  • renforcer leur fierté et le sentiment de reconnaissance et de considération,
  • leur donner l’occasion de partager leurs opinions, d’être entendu, de progresser et de co-construire ensemble.

 

L’ Appreciative Inquiry (AI) est une méthode de conduite du changement qui a vu le jour à la fin des années 1980 aux Etats-Unis, s’y est largement répandue de 1990 à nos jours, et qui maintenant rayonne sur les cinq continents. L’Appreciative Inquiry est née au sein de l’Université Case Western Reserve University de Cleveland. Elle a été créée par le Professeur David Cooperrider, Dr en psychologie des organisations, et ses collaborateurs.

Le premier postulat de l’AI est que chaque entreprise a quelque chose qui fonctionne bien, qui lui donne vie, efficacité et lui assure des succès. Nous n’ignorons bien sûr pas les problèmes, mais nous mettons en œuvre une approche centrée sur les solutions pour atteindre un état de réussite plutôt que les solutions pour supprimer un problème.

Je vais donc proposer à vos équipes de travailler ensemble, sur des temps courts, hors silos, autour d’un projet puis rêve commun en prenant appui sur le « noyau positif » de l‘organisation : leurs forces et leurs réussites.

 
  La culture du travail évolue. Les collaborateurs veulent  se sentir utiles , être  inspirés  et  écoutés ,  collaborer , être  reconnus  et  fiers  de leur entreprise. Ils considèrent leur emploi comme une des sources de leur  épanouissement . Ils souhaitent en être pleinement  acteur .

La culture du travail évolue. Les collaborateurs veulent se sentir utiles, être inspirés et écoutés, collaborer, être reconnus et fiers de leur entreprise. Ils considèrent leur emploi comme une des sources de leur épanouissement. Ils souhaitent en être pleinement acteur.